John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Conduite à tenir chez les sujets ayant des anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite C avec transaminases normales Volume 4, numéro 1, Janvier - Février 1997

Auteurs
Département d'hépato-gastroentérologie et laboratoire de virologie médicale moléculaire, hôpital Albert-Michallon, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble Cedex 9, France.

L'hépatite virale C peut être associée à une normalité absolue et durable des transaminases. Pourtant, dans ce cas, il existe des signes histologiques d'hépatite chronique dans 40 % à 80 % des cas. L'indication de ponction-biopsie du foie doit être alors posée, si la recherche de l'ARN du VHC par PCR est positive. Il n'existe pas actuellement d'autre test biologique ou virologique plus discriminatif. La quantification de la virémie pourrait être utile dans cette indication car elle permet de mieux poser l'indication de biopsie hépatique. Les lésions histologiques sont habituellement peu sévères, en particulier la nécrose lobulaire. Le traitement par interféron alpha n'a pour l'instant pas fait la preuve de son efficacité dans cette indication. Des études supplémentaires sont nécessaires. Enfin, chez les sujets ayant des anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite C avec transaminases normales et recherche de l'ARN du VHC par PCR négative, il est conseillé de faire un contrôle des transaminases et de l'ARN du VHC une à deux fois par an, pendant les deux premières années.