John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Chimiothérapie des cancers du cardia Volume 10, numéro 6, Novembre 2003

Auteur
Service d‘hépato‐gastroentérologie, Groupe hospitalier Bichat‐Claude Bernard, 46, rue Henri Huchard, 75877 Paris Cedex 18 E‐mail : thomas.apariciobch.ap‐hop‐paris.fr

Les adénocarcinomes du cardia ont une incidence en augmentation dans les pays occidentaux. Leur position anatomique à la jonction œsogastrique fait que, dans les essais thérapeutiques, ils sont regroupés parfois avec les adénocarcinomes œsophagiens et parfois avec les adénocarcinomes gastriques mais rarement individualisés. En cas de tumeur réséquable, le bénéfice de la chimiothérapie n‘est pas clairement établi. Des essais thérapeutiques précisant la place respective de la chimiothérapie, de la radiothérapie et de la chirurgie sont nécessaires. En cas de tumeur localisée non réséquable, l‘association radiochimiothérapie est supérieure à la radiothérapie seule. En cas de tumeur métastatique, le traitement par chimiothérapie rejoint celui des adénocarcinomes gastriques métastatiques.