John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Atteintes hépatiques et biliaires au cours des affections pancréatiques non tumorales Volume 14, numéro 6, novembre-décembre 2007

Auteurs
Service de Pancréatologie, Pôle des maladies de l’appareil digestif, Hôpital Beaujon, 100, boulevard du général Leclerc 92110 Clichy

Les atteintes hépato-biliaires des maladies non tumorales du pancréas sont dominées par la compression de la voie biliaire principale et ses conséquences hépatiques au cours de la pancréatite chronique (PC). La compression est due aux remaniements inflammatoires de la tête du pancréas ou à une complication de la PC (pseudokyste, dystrophie kystique sur pancréas aberrant). Elle peut entraîner le développement d’une cholangite, une fibrose hépatique, voire une cirrhose biliaire secondaire. Celles-ci peuvent être réversibles après levée de l’obstacle. Les autres complications sont infectieuses à type d’angiocholite et d’abcès intra-hépatiques. Le deuxième cadre nosologique traité dans cet article a trait aux lésions hépato-biliaires associées à la pancréatite auto-immune (PAI). Les lésions développées sont une cholangite diffuse et une fibrose, toutes deux sensibles au traitement par corticoïdes.Les lésions hépatiques ou biliaires engendrées sont potentiellement réversibles si un traitement approprié est réalisé (dérivation biliaire ou drainage endoscopique pour la PC, ou corticothérapie pour la PAI).