John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Transfusion plaquettaire en fin de vie chez des patients atteints d’hémopathie maligne : une revue Volume 26, numéro 2, Avril 2020

Tableaux

Auteurs
1 Service d’hématologie, centre hospitalier universitaire de Besançon, France
2 Centre d’investigation clinique, Inserm CIC1431, centre hospitalier universitaire de Besançon, BesançonFrance
3 Établissement français du sang Bourgogne Franche-Comté, DijonFrance
4 Laboratoire de neurosciences intégratives et cliniques EA481, Université Bourgogne Franche-Comté, BesançonFrance
5 Service de soins palliatifs, centre hospitalier universitaire de Besançon, France
* Tirés à part

L’une des complexités spécificiques à la prise en charge des patients atteints d’hémopathies malignes en fin de vie est la transfusion sanguine. Parmi les produits sanguins labiles, les concentrés plaquettaires forment un cas particulier. Leur utilisation est sujette à débat, en dehors même de la fin de vie, sur de nombreux aspects. Ce débat est exacerbé à une période où la qualité de vie l’emporte sur la quantité. De plus, le nombre de concentrés plaquettaires alloués ne cesse d’augmenter chaque année, rendant nécessaire l’optimisation de leur utilisation. Les données actuellement disponibles sont insuffisantes pour proposer un consensus dans ce contexte particulier de la fin de vie. Cette revue, réalisée à partir d’articles publiés après 2011, vise à poser et alimenter ces débats, tant dans leurs aspects pratiques, qu’éthiques.

Licence Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International