John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

L’association rituximab-bendamustine est associée à un risque accru de décès toxiques dans le lymphome folliculaire de faible masse tumorale Volume 24, numéro 6, Novembre-Décembre 2018

Auteurs

Il est admis que les patients avec un lymphome folliculaire (LF) de faible masse tumorale n’ont pas d’indication à un traitement spécifique antitumoral. Il a en effet été démontré qu’un traitement précoce par rituximab (induction par quatre injections hebdomadaires, suivie d’un traitement de maintenance) prolonge le délai d’instauration du prochain traitement (TTNT, pour time to next treatment), mais sans bénéfice de survie globale [1]. Une abstention thérapeutique, assortie d’une surveillance en [...]