John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Faut-il switcher de l’imatinib vers le dasatinib les leucémies myéloïdes chroniques qui ne sont pas en réponse optimale à trois mois ? Volume 26, numéro 5, Septembre-Octobre 2020

Auteur

Les très bons résultats obtenus dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique en phase chronique (LMC-PC) avec l’imatinib (IM), premier inhibiteur de tyrosine kinase (ITK), depuis le début des années 2000, sont incontestables. L’obtention d’une réponse moléculaire précoce (RMP) définie par un taux de transcrit BCR-ABL1 (≤ 10 %) après trois à six mois de traitement est un bon indicateur de réponse moléculaire profonde (RM4.5 ou BCR-ABL1 ≤ 0,0032 %), d’une meilleure survie sans progression (SSP) [...]