JLE

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Vieillissement de la catégorisation visuelle d’objet : interaction entre un déficit « fréquence spatiale-spécifique » et un déficit « catégorie-spécifique » Volume 10, numéro 4, Décembre 2012

Auteurs
Laboratoire de psychologie (EA 4139), Université de Bordeaux, France

L’objectif était d’étudier le vieillissement de la catégorisation d’objet en manipulant le contenu en fréquences spatiales (FS) de photographies d’objets et leur catégorie. Trente jeunes (m = 22) et 24 adultes matures (m = 57) devaient catégoriser 120 photos d’objets (animaux/outils) présentées pendant 200 ms chacune, dans l’une des trois versions de filtrage : normale (sans filtrage), aucun filtrage passe-bande (filtre gaussien isolant les FS moyennes et élevées) ou passe-bas (isolant les FS basses). Les résultats ont montré l’implication préférentielle de la gamme de FS moyennes et élevées dans cette tâche et ont mis en évidence un déficit massif du traitement de cette gamme chez les participants matures, ce qui générait pour ce groupe un déficit catégorie-spécifique envers les outils, dont la faible similarité intra-catégorie des items rend le codage de ces informations spectrales particulièrement crucial. Une détérioration de la catégorisation avec l’âge a également été observée pour les FS basses, spécifiquement pour les animaux. Cette interaction entre le déficit FS-spécifique avec l’âge et la catégorie est discutée en fonction des informations de FS nécessaires à la tâche et des caractéristiques des deux catégories.