John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Vers un accompagnement personnalisé nécessaire mais complexe à mettre en œuvre ? L’exemple de la prise en charge oncogériatrique Volume 17, numéro 4, Décembre 2019

Auteurs
1 Laboratoire de psychopathologie et neuropsychologie (EA2027), Université Paris VIII, France
2 Inseec Business School, directeur de MSc « Directeur des établissements de santé », Inseec Paris, France
3 Accueil cancer de la ville de Paris (ACVP), Paris, France
* Correspondance
  • Mots-clés : prise en charge oncogériatrique, accompagnement personnalisé, théorie des soins, mise en œuvre complexe
  • DOI : 10.1684/pnv.2019.0820
  • Page(s) : 357-68
  • Année de parution : 2019

Les évolutions considérables dans le domaine de l’oncologie ont conduit à l’allongement de l’espérance de vie et participent aux mutations conceptuelles du soin et de la prise en charge des malades. À ce titre, l’instauration des soins de support représente l’archétype d’une nouvelle approche « centrée sur la personne » et ses besoins caractéristiques. Si la chronicité de la maladie rend compte des avancées en matière de traitements, elle questionne toutefois une démarche thérapeutique particulièrement longue, lourde et douloureuse menée auprès d’une population vieillissante et fragilisée. Dans cette perspective, l’émergence de l’oncogériatrie traduit la volonté d’une personnalisation de l’accompagnement et la prise en considération accrue des besoins spécifiques au sein de la population âgée. Cependant, l’oncogériatrie, discipline relativement récente, demeure peu structurée sur le terrain. La dynamique d’humanisation des soins se heurte inévitablement à des situations cliniques complexes, imposant une réflexion relative à son intérêt et ses limites dans son application. Ainsi, cet article a pour objet de proposer un état des lieux de la prise en charge oncogériatrique en soulevant une articulation complexe entre la « théorie des soins » et « sa mise en œuvre sur le terrain ».