John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Regard du personnel paramédical de gériatrie du CHRU de Nancy sur l’attractivité et la représentation de leur profession Volume 19, numéro 2, Juin 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4
  • Figure 5
  • Figure 6
  • Figure 7

Tableaux

Auteurs
Maladies du vieillissement, gérontologie et soins palliatifs CHRU de Nancy, Université de Lorraine, France
* Correspondance

Le rapport El Khomri déposé en octobre 2019 fait état dans ses constats « de métiers du grand âge peu attractifs et à revaloriser ». L’objectif de l’étude était de déterminer la vision qu’avaient les professionnels paramédicaux de gériatrie hospitalière concernant l’attractivité et la représentation qu’ils ont de leur profession. Méthode : enquête par questionnaires de 163 infirmier(e)s, aides soignant(e)s et agents des services hospitaliers du pôle de gériatrie et soins palliatifs du CHRU de Nancy (227 lits). Résultats : la charge de travail physique, l’image plus valorisante des autres services, la méconnaissance du métier sont, selon les agents, les principales causes du manque d’engouement à travailler en gériatrie. Le turn-over des équipes est plus important chez les soignants n’ayant pas choisi la gériatrie. Les professionnels mettent cependant en exergue l’importance du facteur relationnel avec les patients, la richesse du travail en équipe, le partage des valeurs et le sentiment d’utilité qui contrebalancent la pénibilité du travail. Conclusion : mettre en avant les professionnels de gériatrie est l’une des pistes d’action qui permettra d’attirer et ensuite de fidéliser le personnel en poste.