John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Prise en charge de sujets âgés chuteurs en atelier « Équilibre et prévention des chutes » en hôpital de jour gériatrique : étude observationnelle prospective Volume 20, numéro 1, Mars 2022

Illustrations

Tableaux





Auteurs
1 Pôle de gériatrie, Centre hospitalier intercommunal Châtillon-Montbard, Hôpital de Montbard, France
2 Département de médecine générale, UFR des Sciences de Santé de Dijon, Université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, France
3 Pôle Recherche et développement, Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (IREPS) Bourgogne Franche-Comté, Dijon, France
4 Pôle personnes âgées, Hôpital de Champmaillot, CHU, Dijon, France
5 UMR Inserm/U1093 Cognition, Action, Plasticité Sensorimotrice – CAPS, Université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon, France
* Tirés à part : P. Manckoundia

Introduction

Cette étude évaluait l’impact d’un atelier équilibre en hôpital de jour gériatrique sur la prévention des chutes chez le sujet âgé.

Méthode

Il s’agissait d’une étude prospective et monocentrique. Des tests moteurs ont été réalisés ainsi qu’un bilan psychologique à 2 mois (M2), à 6 mois (M6) et à 1 an (M12).

Résultats

Soixante-cinq patients ont été inclus, d’âge moyen de 82,0 ans, dont 58 femmes. Il existait une amélioration significative des différents tests moteurs durant le suivi. La durée du Timed Up and Go (s), passait de 19,1 ± 8,2 à l’inclusion, à 15,8 ± 6,6 à M2 (P = 0,01), à 16,4 ± 6,9 à M6 (P = 0,04 inclusion vs M6) et à 16,3 ± 6,4 à M12 (P = 0,04 inclusion vs M12). Il existait aussi une amélioration psychologique significative. Le score à l’échelle Falls Efficacy Scale International-I passait de 11,6 ± 6,1 à l’inclusion à 8,2 ± 5,5 à M2 (P = 0,001), à 9,2 ± 6,0 à M6 (P = 0,02 inclusion vs M6) et à 9,0 ± 6,1 à M12 (P = 0,02 inclusion vs M12).

Conclusion

Cette étude souligne l’intérêt des ateliers équilibre en soins primaires.