John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Personnes âgées et prise en charge préventive des pathologies gériatriques en milieu africain Volume 14, numéro 4, Décembre 2016

Auteurs
1 UFR Santé communautaire, Université Alioune Diop, Bambey, Dakar, Sénégal
2 Centre de gérontologie et gériatrie, Ouakam, Dakar, Sénégal
3 Service de médecine préventive et santé publique-UCAD, Dakar, Sénégal
4 Services de médecine interne Abass Ndao-UCAD, Dakar, Sénégal
* Tirés à part

Le Sénégal n’échappera pas au processus de vieillissement de sa population. En effet, d’après les enquêtes statistiques, la croissance démographique des personnes âgées (3,5 %) dépasse la moyenne nationale (2,5 %). Sur le plan sanitaire, les personnes âgées sont généralement exposées aux maladies chroniques nécessitant une prise en charge de longue durée. En outre, ces maladies sont handicapantes et invalidantes et leur prise en charge financière grève lourdement le maigre budget de la famille ou de la pension de retraite. Sur le plan sanitaire, il n’y a que cinq spécialistes en gériatrie pour une population d’environ 650 000 personnes âgées et les prestataires (infirmiers, médecins…) n’ont pas reçu de formation dans ce domaine. De même, la plupart de nos structures sanitaires sont aussi dépourvues de moyens de diagnostic. Donc, c’est dès maintenant qu’il importe de proposer des solutions gérontogériatriques adaptées à notre contexte socioéconomique. Il s’agira de mettre en place un programme de lutte contre les affections gériatriques décentralisé, intégré et axé principalement sur la prévention primaire et secondaire, puisque nos faibles ressources financières et le sous-équipement médical de nos structures sanitaires ne permettront pas une prise en charge adéquate des complications de ces affections.