John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Mémoire épisodique et vieillissement : rôle des facteurs de réserve et des ressources cognitives selon la difficulté de la tâche Volume 19, numéro 2, Juin 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
Université de Tours, Université de Poitiers, UMR-CNRS 7295 « Centre de Recherches sur la Cognition et l’Apprentissage », France
* Correspondance

La mémoire épisodique est particulièrement altérée au cours du vieillissement normal. Toutefois, tous les adultes âgés ne témoignent pas du même déclin mnésique. Différents facteurs de réserve cognitive, tels que le trait de personnalité Ouverture (TPO) et le niveau d’études, ainsi que les ressources cognitives associées à ces facteurs, comme le contrôle exécutif (CE) et les connaissances, seraient susceptibles de prédire les performances de mémoire des adultes âgés. L’objectif de cette étude était d’examiner le lien entre ces différentes variables ainsi que leur implication dans les performances mnésiques d’adultes âgés, en fonction de la difficulté de la tâche. Quarante participants âgés ont mémorisé 24 paires de mots dans deux conditions d’encodage (lecture et production) avant d’effectuer une tâche de rappel indicé. Leur niveau d’études a été relevé et leur niveau au TPO, de CE et de connaissances ont été mesurés respectivement par un questionnaire de personnalité, un test d’inhibition et un test de vocabulaire. Les résultats révèlent que seules les connaissances prédisent les performances de rappel de mots produits alors que le TPO et le CE prédisent et médiatisent l’effet du niveau d’études sur les performances de rappel de mots lus. Le TPO est ainsi un facteur de réserve à part entière et constitue, avec le CE, une composante prédictive de la mémorisation en condition difficile.