JLE

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Impact de la thérapie assistée par l’animal sur le bien être chez des patients présentant une maladie d’Alzheimer (étude ELIAUT) Volume 21, numéro 4, Décembre 2023

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

  • Figure 4.

Tableaux

Auteurs
1 Clinical and Research Memory Center of Lyon, Charpennes Hospital, Lyon Institute For Aging, Hospices Civils de Lyon, France
* Auteur correspondant : E. Thirion

Objectif

Le développement des interventions non médicamenteuses, notamment de la thérapie assistée par l’animal (TAA), est une piste encourageante de prise en soin des personnes présentant une maladie d’Alzheimer (MA).

Méthodes

Une étude interventionnelle contrôlée, randomisée, en simple insu et monocentrique a été proposée pour comparer les scores de bien être, les performances cognitives et les symptômes psychocomportementaux, entre le groupe intervention (ateliers de TAA associés à de la stimulation cognitive) et le groupe témoin (stimulation cognitive uniquement), chez des patients atteints de MA.

Résultats

Quarante-deux patients ont été inclus, 22 dans le groupe intervention et 20 dans le groupe témoin. L’âge moyen était de 82,5 ans et le score moyen au Mini-Mental State Examination (MMSE) de 19,2 dans le groupe témoin et 81,4 ans et 18,4 dans le groupe TAA. Les résultats montrent un effet significatif de l’intervention sur le bien être après quatre semaines (p = 0,048), mais non significatif sur les autres mesures.

Conclusion

Cette étude montre une efficacité de faible ampleur de la TAA sur le bien être à quatre semaines de la fin de l’intervention. De futures études seront nécessaires avec de plus larges effectifs et un suivi prolongé.