John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Aspects cognitifs des troubles de l’attention dans la maladie d’Alzheimer Article à paraître

Auteurs
Institut de Psychologie, EA4468, Université de Paris, Boulogne-Billancourt, France
* Correspondance

Les troubles de l’attention sont rencontrés très précocement dans la maladie d’Alzheimer. Même si ces troubles peuvent parfois être détectés avec des tests cliniques classiques ou par la simple observation, les outils expérimentaux en donnent une évaluation plus précise, notamment par la soustraction entre les conditions variant la quantité d’attention et par l’utilisation des temps de réponse donnant une mesure fine et modulée. La sensibilité de ces outils peut même être accrue si l’on analyse la variabilité intra-individuelle des réponses, cette variabilité étant particulièrement importante dans les phases les plus précoces de la maladie. Nous présentons les aspects cognitifs de ces troubles en les regroupant selon le type d’expérience permettant de les mettre en évidence. Ainsi, nous distinguons les troubles de l’orientation de l’attention spatiale, du contrôle exécutif et de l’attention soutenue. Dans chaque partie nous présentons les expériences parmi les plus étudiées (indice spatial, recherche spatiale, doubles tâches, tâches de conflit, tests de vigilance) en faisant le parallèle entre ces expériences et des situations de la vie quotidienne.