John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Aspect médico-psychologique relatif à l’épidémie du coronavirus : mise en place d’une stratégie de soutien pour le personnel soignant par les médecins coordinateurs dans les maisons de repos et de soins en Belgique ou Ehpad en France et impact psychologique pour les résidents de ces maisons de repos et de soins privées et publiques Article à paraître

Auteurs
1 Centre de psychothérapie de Namur, Namur, Belgique
2 Maison médicale de La Plante, Namur, Belgique
3 Faculté de Psychologie, Université catholique de Louvain, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Belgique
4 Département d’anesthésiologie, Université catholique de Louvain, CHU UCL Namur, Yvoir, Belgique
* Correspondance

Plus d’un tiers de l’humanité est actuellement soumis à des mesures de confinement du fait de la pandémie de coronavirus. Le confinement a été instauré dans de nombreux pays pour plusieurs semaines. Les autorités sanitaires sont sur le pied de guerre face à un virus encore mystérieux et pour lequel ils sont amenés à en informer la population tout en étant confronté à beaucoup d’inconnues concernant la Covid-19. Dès lors, qu’en est-il de la santé mentale ? Que peut engendrer une situation de confinement auprès de la population à placer en quarantaine ? Quel impact psychologique ce confinement va-t-il avoir sur nos aînés hébergés en maisons de repos et de soins en Belgique ou en Ehpad en France ? Actuellement, nous n’avons pas encore connaissance d’articles francophones déjà publiés sur les aspects médico-psychologiques liés au coronavirus auprès de la population. Nous allons tenter, au travers de cet article, d’aborder la question médico-psychologique du personnel soignant au sein des maisons de repos et de soins et l’impact psychologique des résidents.