John Libbey Eurotext

Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement

MENU

Amnésie transitoire épileptique ou ictus amnésique épileptique : discussion nosographique à partir d’un cas clinique Volume 9, numéro 1, Mars 2011

Auteurs
Unité Epilepsie et malaises, CHU de Grenoble, Hôpital de jour de neurologie, CHU de Grenoble, Unité de neurologie générale, CHR d’Annecy

L’amnésie transitoire épileptique (ATE) est caractérisée par un dysfonctionnement mnésique global de durée brève (généralement moins d’une heure) qui survient le plus souvent chez un sujet d’âge mÛr, par accès répétés séparés par un long intervalle (plusieurs fois par an) et qui est favorisés par la transition veille-sommeil. Il peut s’y associer une plainte mnésique rétrograde inter ictale. Le diagnostic repose essentiellement sur des données d’anamnèse et sur la répétition de l’EEG, au mieux après privation de sommeil. Le traitement anti-épileptique (monothérapie) est généralement très efficace. L’ATE constitue un syndrome épileptique qui semble spécifique des sujets âgés, mais dont l’existence est encore controversée aujourd’hui et dont la physiopathologie reste peu comprise.