JLE

Géographie, Économie, Société

MENU

L’histoire de l’orange fraîche ou celle des réseaux « ethniques » dans la région Cuenca de La Plata Volume 9, numéro 3, Juillet-Septembre 2007

Auteurs
Marcos Supervielle* Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail – LEST (UMR 6123), 35 Avenue Jules Ferry, 13626 Aix-en-Provence Departamento de Sociología. FCS. Universidad de la República, Uruguay

Résumé

L’histoire de l’orange en Uruguay et Argentine est fortement liée à l’histoire de la migration de cet espace du monde. Chaque vague de migration a apporté un savoir-faire, une technique contribuant petit à petit à la création d’un produit : l’orange fraîche de contre-saison... Nous suivrons le fil des migrations pour présenter le développement de l’orange fraîche, de l’arrivée de Christophe Colomb à celle des « pieds-noirs » en 1962, les différentes populations ayant planté, développé, inventé le concept de « contre-saison » pour construire leur légitimité sur la scène agricole.

© 2007 Lavoisier, Paris. Tous droits réservés.