JLE

Environnement, Risques & Santé

MENU

Qui sont ces nuisibles de l’habitat ? Volume 23, numéro 3, Mai-Juin 2024

Auteur
FREDON France Observatoire des espèces à enjeux pour la santé humaine 11, rue Lacaze 75014 Paris France
* Tirés à part : M. Mottet

La notion de « nuisible » n’a pas de réalité scientifique, une espèce n’est pas nuisible par nature. C’est un concept anthropocentré et donc évolutif : les espèces caractérisées comme telles varient selon la géographie, les milieux, les époques et les groupes socioprofessionnels. On pourra définir le terme de nuisible comme suit : une espèce non désirée qui entraîne des effets négatifs pour les humains et/ou l’environnement. Selon cette définition, les « nuisibles » de l’habitat sont donc les espèces qui sont présentes dans les lieux de vie intérieurs des humains et qui entraînent des conséquences négatives, notamment en termes d’impacts sur les biens et les aliments, mais également sur le bien-être, la santé et la sécurité : mites, rongeurs, blattes, moustiques, termites, etc. La liste est longue. Ces espèces peuvent avoir des conséquences bénignes à graves sur la santé humaine. Les effets peuvent concerner le bien-être et la santé mentale, peuvent être des atteintes physiques par contact, des réactions allergiques voire des transmissions de maladie. La mondialisation et les changements globaux en œuvre représentent des facteurs pouvant favoriser la présence de ces espèces et donc augmenter les risques sur la santé humaine.