John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Estimation de l’impact sanitaire associé à l’exposition au formaldéhyde dans les environnements intérieursImpact sanitaire du formaldéhyde dans les environnements intérieurs Volume 15, numéro 1, Janvier-Février 2016

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
  • Figure 4

Tableaux

Auteurs
1 Anses
Direction de l’évaluation des risques
14, rue Pierre et Marie Curie
94701 Maisons-Alfort
France
2 Anses
Direction de l’information, de la communication et du dialogue avec la société
14, rue Pierre et Marie Curie
94701 Maisons-Alfort
France
* Tirés à part

Le formaldéhyde, molécule ubiquitaire dans les environnements intérieurs, connaît de multiples applications en raison de ses propriétés physico-chimiques. En 2004, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) l’a classé comme cancérogène pour l’homme (groupe 1). Cette étude exploratoire fait suite à une étude de faisabilité sur le coût socio-économique de la pollution de l’air intérieur et a pour objectif d’estimer l’impact sanitaire associé à l’exposition au formaldéhyde dans les environnements intérieurs. L’identification des dangers pour l’homme, suite à une exposition répétée par inhalation au formaldéhyde, a permis de retenir quatre effets, à savoir l’asthme, les irritations sensorielles, les lésions histopathologiques des cavités nasales et le cancer du nasopharynx. Pour chaque effet, une étude source a été sélectionnée, à partir desquelles des relations doses-réponses ont été construites ou sélectionnées. Parallèlement, des scénarios d’expositions tenant compte de la variabilité des fréquences de séjour dans les différents environnements selon les classes d’âge et le statut socio-économique de la population française ont été établis. À partir de ces scénarios d’exposition, des distributions de concentrations inhalées ont été obtenues puis croisées aux relations doses-réponses permettant ainsi, pour chaque effet, un calcul d’impact sanitaire. D’un point de vue méthodologique, le calcul de l’impact sanitaire a été effectué, et c’est l’originalité, via une approche probabiliste pour des effets avec un mode d’action à seuil. De plus, différents effets sanitaires ont été pris en compte pour une même substance, ainsi que la variabilité des facteurs d’ajustement, des risques relatifs et des odds ratio. Il ressort de cette étude que si l’impact sanitaire pour la population générale de développer un cancer du nasopharynx semble nul suite à l’inhalation de formaldéhyde dans les environnements intérieurs, l’impact sanitaire pour l’asthme chez les enfants âgés de 0 à 18 ans doit être pris en considération.