John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Construction d’une échelle des risques biologiques au profit des militaires en opération extérieure Volume 22, numéro 5, Septembre-Octobre 2023

Auteurs
1 Centre d’épidémiologie et de santé publique des Armées Service de veille sanitaire et anticipation Camp de Sainte Marthe – Direction de la formation, de la recherche et de l’innovation 408, rue Jean Queillau 13014 Marseille France
2 UMR 1252 - SESSTIM - INSERM/IRD/Aix-Marseille Université Faculté de Médecine 27, boulevard Jean Moulin 13385 Marseille cedex 5 France
* Tirés à part : A. Cherouvrier

Dans le cadre des activités du Service de veille sanitaire et anticipation du Centre d’épidémiologie et de santé publique des armées (CESPA), un outil simple capable d’évaluer les risques biologiques pour les militaires en opération extérieure a été élaboré. Pour cela, une recherche sur les bases de données scientifiques et les moteurs de recherche a été effectuée. Cette analyse nous a permis de constater qu’un nombre important de publications étaient disponibles, mais aucune concernant le monde militaire. Il a été décidé de construire une échelle à cinq dimensions prenant en compte tous les aspects du risque infectieux sur les théâtres d’opérations. À chaque dimension, 32 sous-dimensions ont été associées avec différents scénarios pondérés par un score. En parallèle, une matrice des risques a également été construite afin de pouvoir associer le score obtenu à des hypothèses de risque. L’application de cette échelle a été effectuée sur deux agents pathogènes (paludisme et charbon) dans deux pays où sont présentes les forces armées françaises (Mali et Côte d’Ivoire). Un risque modéré a été obtenu pour ces maladies dans ces pays. Un certain nombre de biais sont apparus lors du développement de cette échelle et des travaux sont en cours pour tenter de les améliorer. La construction d’une telle échelle fournira aux décideurs militaires un outil prenant en compte une vision globale de différents facteurs de risque pouvant affecter le militaire en opération, qui permettra d’alerter en fonction du niveau de menace.