John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

MENU

Changement climatique, îlot de chaleur urbain et impacts sanitaires : Paris et son urbanisme Volume 15, numéro 4, Juillet-Août 2016

Auteur
Architecte urbaniste
UMR CNRS 7218 LAVUE
Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement
ENSA Paris Val-de-Seine
3, quai Panhard et Levassor
75013 Paris
France
* Tirés à part : A. Levy

Après avoir rappelé les impacts attendus du changement climatique en cours, ses effets sanitaires directs et indirects, l’article se centrera sur le phénomène des canicules, leurs causes et leurs conséquences, notamment l’îlot de chaleur urbain (ICU). Ses facteurs déterminants et ses effets particuliers sur la santé seront spécifiés. Le rôle de la densité urbaine et des espaces verts dans la formation de l’ICU sera plus particulièrement mis en évidence sur le cas parisien qui présente la double caractéristique d’avoir une forte densité urbaine et un faible ratio d’espace vert par habitant, un double handicap qui, dans le contexte du dérèglement climatique actuel, favorise l’ICU. Dès lors, les choix urbanistiques contradictoires de la ville de Paris d’une politique de densification intra muros, menée depuis des années, qui vont dans le sens d’un risque d’aggravation de l’ICU, sont questionnés.