JLE

Epilepsies

MENU

Une maladie rare aux symptômes cruels : représentations de l’épilepsie dans la correspondance de Conrad Gesner (1516-1565) Volume 20, supplément 2, Numéro spécial : Epilepsie et Renaissance

Auteur
3, rue de la Gerbe, 34790 Grabels

Conrad Gesner, médecin de la ville de Zurich, n’est pas particulièrement connu pour sa médecine. Pourtant, ses consultations à distance témoignent d’un certain succès. Dans cet article, nous examinons le cas d’un boucher épileptique, envoyé à Gesner par son collègue de Winterthur Conrad Forer. La pratique de la consultation à distance, du fait des contraintes imposées aux correspondants par la forme épistolaire, concentre l’intérêt des deux hommes sur un nombre réduit d’éléments de diagnostic, tels que la qualité de l’urine, l’histoire et la parole du patient. De telles restrictions amènent Gesner à une conception de l’épilepsie moins comme un ensemble fermé de symptômes aisément identifiables que comme un ensemble de cas isolés et fortement différents. Pourtant, la collection de ces cas et leur juxtaposition lui permettent d’élaborer un savoir sur l’épilepsie fondé sur une grille de questions qui permettent de la caractériser : la qualité de l’urine, les sensations de froid ou le degré de conscience du patient. Gesner parvient ainsi à concilier les variations de la maladie et sa détermination comme une entité en soi.