John Libbey Eurotext

Epileptic Disorders

The Educational Journal of the

Developmental aspects of the basal ganglia and therapeutic perspectives Volume 4, supplément 3, Supplement 3, December 2002

Auteurs
Dept. Neurology, K314, Albert Einstein College of Medicine, 1410 Pelham Parkway South, Bronx, NY 10461, USA.
  • Page(s) : 73-82
  • Année de parution : 2002

Aspects développementaux des ganglions de la base et perspectives thérapeutiques. Le développement cérébral et les hormones sexuelles jouent un rôle important dans l'expression des crises d'épilepsie. Des différences spécifiquement liées au sexe dans le développement de circuit de contrôle des crises peuvent expliquer, du moins en partie, des différences de sensibilité en fonction de l'âge et du sexe. La substance noire réticulée est une structure impliquée dans le contrôle des crises. Dans cette structure, il existe deux régions distinctes chez le rat mâle adulte pour lesquels l'activation des récepteurs GABAA entraîne des effets opposés sur les crises induites par le flurothyl. Un effet anticonvulsivant est observé lorsque du muscimol est injecté dans la région antérieure alors que des injections semblables sont proconvulsivantes dans la région postérieure. Ces deux régions sont différentes sur le plan morphologique et utilisent des voies de projection distinctes. Chez le rat mâle de 15 jours, une telle différence n'existe pas et l'injection locale de muscimol n'a que des effets proconvulsivants. Chez la femelle, aucun effet proconvulsivant n'est obtenu avec le muscimol quelque soit l'âge de l'animal et la région injectée. De même, la castration néonatale de rats mâles se traduit par une perte de la " région proconvulsivante ". Inversement, chez des mâles castrés ou chez des femelles traités avec de la testostérone pendant leur développement, l'injection de muscimol dans la substance noire réticulée se traduit essentiellement par des effets proconvulsivants. Le phénotype des neurones GABAergiques de la substance noire, tel qu'il est caractérisé par la composition des différentes sous-unités du récepteur GABAA, la réponse électrophysiologique au muscimol ou leurs voies de projection peut être modifié par la testostérone. Une meilleure connaissance de l'influence du système endocrine sur le développement du cerveau et sur l'activité neuronale devrait apporter de nouvelles perspectives dans le traitement des épilepsies liées à l'âge et au sexe.