John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Résection hépatique pour métastase du cancer du sein. Le concept de chirurgie adjuvante Volume 84, numéro 1, Janvier 1997

Auteurs
Département de chirurgie, Institut Curie, 26, rue d’Ulm, 75231 Paris Cedex 05, France.

La chirurgie des métastases hépatiques des cancers du sein demeure anecdotique et discutée. Cette série rétrospective de 21 patientes analyse la survie après résections hépatiques. Ces patientes avaient des métastases métachrones, isolées et contrôlées par un traitement systémique, la chirurgie étant considérée comme un traitement adjuvant. La mortalité chirurgicale est nulle. Le stade TNM du cancer du sein initial, le délai d’apparition des métastases et le nombre de métastases hépatiques n’ont pas influencé la survie. La survie, après diagnostic de la maladie métastatique, est de 60 % à 5 ans, ce qui est nettement supérieur à la survie attendue. Onze patientes sont vivantes, sans récidive. Six patientes ont présenté une récidive sur foie restant dans un délai moyen de 12 mois, incluant 4 patientes décédées dans un délai moyen de 49 mois. Ces résultats suggèrent qu’un sous-groupe de patientes présentant des métastases hépatiques d’un cancer du sein peut bénéficier d’une résection chirurgicale. Cette chirurgie doit être proposée en cas d’évolution isolée et contrôlée par le traitement systémique. La chirurgie adjuvante des métastases hépatiques de cancer du sein, dans notre expérience, présente des suites simples, améliore la survie et dans 50 % des cas permet d’interrompre la chimiothérapie, améliorant la qualité de vie des patientes.