John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Recommandations pour la pratique clinique : Standards, Options et Recommandations pour l’évaluation de la douleur chez l’adulte et l’enfant atteints d’un cancer (mise à jour) ‐‐ Rapport abrégé Volume 91, numéro 5, Mai 2004

Auteurs

Contexte. La Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) et les Centres régionaux de lutte contre le cancer (CRLCC), en collaboration avec des partenaires des secteurs public (CHU, CHG), privé et certaines sociétés savantes ont entrepris, depuis 1993, d’élaborer des recommandations pour la pratique clinique en cancérologie : les Standards, Options et Recommandations (SOR). L’objectif de l’opération SOR est d’améliorer la qualité et l’efficience des soins aux patients atteints de cancer en fournissant aux praticiens une aide à la décision facilement utilisable. Objectif. Actualiser, sur la base d’une revue systématique des données scientifiques de la littérature et de l’accord d’experts, les recommandations pour l’évaluation de la douleur chez l’adulte et l’enfant atteints d’un cancer. Ces recommandations ont été élaborées en collaboration avec la Société d’étude et de traitement de la douleur (SETD). Méthode. La méthodologie d’élaboration des SOR repose sur une revue et une analyse critique des données de la littérature scientifique par un groupe d’experts pluridisciplinaire, permettant de définir, sur la base du niveau de preuve scientifique et du jugement argumenté des experts, des « Standards », des « Options » et des « Recommandations ». Avant publication, les SOR sont revus par des experts indépendants. Résultats. Cet article présente des recommandations sous la forme d’un rapport abrégé accompagné d’arbres de décision. Les principales recommandations concernent les moyens utilisés pour évaluer la douleur et ses conséquences et leur utilisation dans des situations particulières (douleur aiguë ou chronique, patient communicant ou non, enfant de plus de 6 ans ou non). Des recommandations concernant l’évaluation du contexte psychologique, social et familial, l’évaluation de la douleur dans les établissements de santé, au domicile, en phase terminale ou encore dans le cadre de l’établissement d’un projet thérapeutique ou du suivi du patient douloureux ont également été établies.