John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Recommandations pour la pratique clinique : Standards, Options et Recommandations 2003 pour l‘utilisation de l‘érythropoïétine recombinante (époetine alfa et bêta, darbepoetine alfa, EPO) dans la prise en charge de l‘anémie en cancérologie, mise à jour (rapport abrégé) Volume 91, numéro 2, Février 2004

Auteurs

Contexte. La Fédération nationale des centres de lutte contre le cancer (FNCLCC) et les Centres régionaux de lutte contre le cancer (CRLCC), en collaboration avec des partenaires des secteurs public (CHU, CHG), privé et certaines sociétés savantes ont entrepris, depuis 1993, d‘élaborer des recommandations pour la pratique clinique en cancérologie : les Standards, Options et Recommandations (SOR). L‘objectif de l‘opération SOR est d‘améliorer la qualité des soins délivrés aux patients atteints de cancer en fournissant aux praticiens une aide à la décision facilement utilisable. La méthodologie d‘élaboration des SOR repose sur une revue et une analyse critique des données de la littérature scientifique par un groupe pluridisciplinaire d‘experts, permettant de définir, sur la base du niveau de preuve scientifique et du jugement argumenté des experts, des « Standards », des « Options » et des « Recommandations ». Avant publication, les SOR sont revus par des experts indépendants. Objectifs. Mettre à jour, sur la base d‘une revue de la littérature et de l‘accord d‘experts, les Recommandations de pratique clinique SOR pour l‘utilisation de l‘érythropoïétine recombinante (époetine alfa et bêta, darbepoetine alfa, EPO) dans la prise en charge de l‘anémie en cancérologie. Définir, sur la base d‘une analyse critique des données actuelles de la science et sur la base de l‘accord d‘experts, les situations cliniques dans lesquelles l‘administration de rHuEPO peut être proposée dans la prise en charge de l‘anémie en cancérologie et les situations où elle ne doit pas être proposée en dehors d‘études cliniques motivées. Méthodes. Les recommandations publiées précédemment ont fait l‘objet d‘une relecture par le groupe de travail afin d‘identifier les éléments à mettre à jour. Les questions à traiter ont été identifiées par le groupe de travail. Une équation de recherche a été établie pour chaque base de données à interroger. La nouvelle recherche bibliographique a été effectuée sur la base de données Medline ® et élargie à Embase ® Elle a porté sur la période janvier 1999 à octobre 2002. Une veille uniquement sur les études randomisées parues entre octobre 2002 et novembre 2003 a été effectuée. Parallèlement, plusieurs sites Internet ont été consultés en octobre 2002. Résultats. Trente‐six nouvelles références bibliographiques ont été sélectionnées pour l‘analyse critique dont 30 essais randomisés. L‘intérêt de la rHuEPO est clair quand le taux d‘hémoglobine est inférieur à 10 g\dL, mais reste discuté quand il se situe entre 10 g\dL et 12 g\dL. Entre 12 et 14 g\dL, en prévention de l‘apparition de l‘anémie, il n‘y a pas lieu dans l‘état actuel des connaissances d‘employer la rHuEPO sauf dans le cadre de programmes d‘autotransfusion avant chirurgie lourde. Au‐delà de 14 g\dL, aucun traitement anti‐anémique éventuel n‘a de place hors essai thérapeutique.