John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Recommandations pour la gestion des effets indésirables du traitement par dasatinib (Sprycel ®) au cours de la leucémie myéloïde chronique et des leucémies aiguës lymphoblastiques à chromosome Philadelphie Volume 95, numéro 9, septembre 2008

Auteurs
Service d’onco-hématologie, CH d’Annecy, 1, avenue de l’Hôpital Metz-Tezzy 74374 Pringy, Service de pneumologie, hôpital Saint-Louis, Paris, France, Service d’hématologie clinique, hôpital Huriez, Lille, France, Service d’hématologie clinique, Hôtel-Dieu, Nantes, France, Service d’hématologie clinique, hôpital Saint-Louis, Paris, France, Service d’hématologie clinique, hôpital Purpan, Toulouse, France, Service d’hématologie clinique, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France

Le dasatinib (Sprycel ®) est une nouvelle thérapeutique ciblée, utilisée depuis 2005 dans le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde chronique et de leucémie aiguë lymphoblastique Philadelphie positive de novo intolérants ou résistants à l’imatinib. Ce médicament a démontré une grande efficacité dans ces situations avec l’obtention de taux élevés de réponses hématologiques, cytogénétiques et parfois moléculaires, notamment en phase avancée. Cependant, l’administration de ce traitement est limitée par l’apparition d’effets secondaires fréquents et parfois graves en particulier dans les phases avancées, au premier rang desquels la myélosuppression et l’apparition d’épanchements pleuraux. Bien que l’optimisation récente de la dose du dasatinib, en phase chronique, a permis une diminution de l’incidence de ces effets indésirables sans en modifier l’efficacité, leur gestion doit être optimale pour réduire leur gravité et minimiser leur impact sur le contrôle de la maladie hématologique sous-jacente. Nous tentons de proposer, ici, une série de recommandations afin d’aider le prescripteur dans la gestion de ces effets indésirables.