John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Les cancers de la cavité buccale Volume 87, numéro spécial 12, FMC 5, Décembre 2000

Auteurs
Centre des tumeurs, Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris Cedex 13.
  • Page(s) : 39-48
  • Année de parution : 2000

La cavité buccale est composée, extérieurement, par les lèvres supérieure et inférieure et, intérieurement, par le plancher de la bouche, les deux tiers antérieurs de la langue mobile, la face interne de la joue, les gencives supérieure et inférieure et le palais dur. La gencive supérieure est située entre la face interne de la lèvre supérieure et de la joue et le palais dur. La gencive inférieure se continue en dehors et en avant par la face interne de la lèvre inférieure et de la joue, en dedans par le plancher de la bouche et en arrière par le trigone rétro-molaire et la tubérosité maxillaire. Le plancher de la bouche a la forme d'un U ouvert en arrière et s'étend de la gencive en dehors et en avant au sillon pelvilingual et à la langue mobile en dedans, et au repli amygdalo-glosse en arrière. La langue mobile a une face ventrale, une face dorsale et deux bords, droit et gauche, et est séparée de la base de la langue par le V lingual, ouvert en avant. La lèvre supérieure se draine dans les ganglions sous-maxillaires et parfois dans les ganglions prétragiens et parotidiens ; la lèvre inférieure se draine dans les ganglions sous-maxillaires et sous-digastriques, les lésions proches de la ligne médiane vers les ganglions sous-mentaux et les ganglions sous-maxillaires droits et gauches. Le plancher de la bouche et la gencive inférieure se drainent principalement dans les ganglions sous-maxillaires et sous-digastriques, rarement dans les ganglions sous-mentaux ; ce drainage est souvent bilatéral car les lésions sont fréquemment proches de la ligne médiane. La langue mobile se draine dans les ganglions sous-maxillaires et sous-digastriques, et ce drainage est souvent bilatéral.