John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

La levure Saccharomyces cerevisiae : un modèle et un outil performant pour la recherche en oncologie Volume 91, numéro 2, Février 2004

Auteurs
Département d‘hématologie et d‘oncologie des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, avenue Molière, 67098 Strasbourg Laboratoire de mutagenèse moléculaire et structurale, UPR 9003 du CNRS, Ircad, 1, place de l‘Hôpital, 67000 Strasbourg

Même si certains aspects propres au cancer sont absents chez S. cerevisiae, les mécanismes cellulaires de base sont conservés au cours de l‘évolution de la levure à l‘homme. Le génome de la levure a été entièrement séquencé et révèle une similarité directe de séquence entre ces deux espèces et la fonction des protéines codées par un certain nombre de ces gènes est conservée. L‘utilisation du modèle S. cerevisiae permet ainsi de préciser le rôle des enzymes dans le métabolisme cellulaire en tant que cible privilégiée en thérapeutique du cancer. La mise en œuvre aisée de la génétique chez la levure en fait un modèle et un outil de choix pour les expériences de biologie moléculaire et de biochimie. Le propos de cette revue est d‘illustrer les multiples applications du modèle en oncologie, qu‘il s‘agisse du décryptage de voies métaboliques, de l‘utilisation de mutants pour optimiser le choix d‘un agent anticancéreux en réponse à une mutation spécifique, ou pour la mise en œuvre de gènes suicides permettant d‘envisager une approche de thérapie génique du cancer.