John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Cytotoxicité et interaction de dérivés de l’amsacrine avec l’ADN topo-isomérase II : rôle du substituant en position 1’ du noyau aniline Volume 84, numéro 10, Octobre 1997

Auteurs

L’amsacrine est un composé aromatique s’intercalant entre les paires de bases de l’ADN et présentant une activité antitumorale. Son activité cytotoxique est liée à son interaction avec l’ADN topo-isomérase II. Le groupement présent en position 1’ de la partie aniline semble jouer un rôle crucial dans la stabilisation des complexes covalents topo-isomérase II-ADN, et par conséquent dans la cytotoxicité de la molécule. L’influence sur les activités topo-isomérase II de trois substituants en position 1’ a été étudiée. Les résultats des études ont montré l’existence d’une corrélation entre les effets des dérivés sur la stabilisation des complexes covalents in vitro et les cytotoxicités vis-à-vis des cellules sensibles (DC-3F) ou résistantes aux inhibiteurs de topo-isomérase II (DC-3F/9-OH-E). Le rôle de la topo-isomérase II dans le mécanisme d’action des composés a été étudié dans la lignée résistante DC-3F/9-OH-E transfectée avec un plasmide portant l’ADNc du gène humain de la topo-isomérase II (hTOP2). Suivant la nature du substituant en position 1’ de la partie aniline, la restauration d’une activité catalytique topo-isomérase II normale soit ne modifie pas le phénotype, soit l’inverse partiellement. Les études moléculaires et cellulaires montrent également que la topo-isomérase II est impliquée dans le mécanisme de cytotoxicité de l’amsacrine et de certains de ses dérivés, et confirment que le substituant en position 1’ du noyau aniline gouverne l’interaction avec la topo-isomérase II.