John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Cancer de l’endomètre et tamoxifène. Discussion à partir d’une série de cas Volume 84, numéro 1, Janvier 1997

Auteurs
Programme d’épidémiologie pour la prévention du cancer, Centre international de recherche sur le cancer, 150, cours Albert-Thomas, 69372 Lyon Cedex 08, France.

Le tamoxifène est largement utilisé actuellement dans le traitement du cancer du sein et son efficacité dans ce domaine a été démontrée, en particulier chez des patientes ménopausées porteuses de tumeurs avec des récepteurs d’œstrogènes (RE) positifs (RE+). Cependant, la responsabilité du tamoxifène dans un accroissement du risque de survenue de cancer de l’endomètre a récemment été reconnue, avec sans doute un effet de la durée du traitement. Dans ce contexte, la possibilité de formes histologiques inhabituelles du cancer utérin et/ou d’évolution agressive a aussi été évoquée avec ce traitement. Nous décrivons une série de 11 patientes ayant développé des formes particulières de cancer endométrial après avoir été traitées par tamoxifène pour un cancer du sein. Des hypothèses de mécanismes sous-jacents aux propriétés cancérogènes du tamoxifène, pour l’endomètre et aussi potentiellement pour d’autres sites, sont discutées à partir des données actuelles de la littérature.