John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Association gemcitabine et docetaxel dans le traitement des sarcomes des tissus mous Volume 94, supplément 3, numéro spécial, juin 2007

Auteurs
Centre Jean Perrin, 58 rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand

Les sarcomes des tissus mous (STM) sont généralement sensibles à la doxorubicine ou à l’ifosfamide. Lorsque ces tumeurs deviennent résistantes à ces deux drogues, les possibilités thérapeutiques par chimiothérapie deviennent plus limitées. Toutes les drogues ou associations de drogues qui ont été jusqu’alors évaluées n’ont pas donné des résultats satisfaisants, avec des taux de réponse généralement inférieurs à 20 % et des durées de réponse médiocres. À ce jour, il n’existe pas de seconde ligne de traitement qui fasse référence. Une activité cytotoxique synergique a été rapportée in vitro avec l’association gemcitabine et docetaxel. Des effets antitumoraux prometteurs ont été décrits avec la gemcitabine seule, le docetaxel seul et l’association des deux. Les traitements sont généralement bien tolérés. Les meilleures réponses ont été observées avec les léiomyosarcomes. L’ensemble des résultats montre que cette association gemcitabine-docetaxel pourrait être intéressante dans le traitement des STM. Une étude de phase III est cependant indispensable pour mieux déterminer son réel avantage thérapeutique.