John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Apports de la génomique à la compréhension des mécanismes de régulation transcriptionnelle Volume 88, numéro 3, Mars 2001

Auteur
FRE 2353 CNRS, Université de Lille-II, Institut Pasteur, Institut de biologie, 1, rue du Professeur-Calmette, BP 447, 59021 Lille Cedex.

La description de l'ensemble des transcrits (ou transcriptome) est utilisée pour obtenir une « signature » ou un « portrait moléculaire » caractéristique d'une tumeur ou de l'état physiologique d'une cellule. Cette approche globale permet aussi d'aborder de façon nouvelle l'étude des mécanismes de régulation transcriptionnelle, et c'est à ce point de vue que cette revue est consacrée. C'est d'abord la transcription au niveau d'une cellule individuelle qui sera considérée. L'analyse in situ des transcrits accumulés ou de l'activité de promoteurs révèle le caractère stochastique de la transcription, et par conséquent la part d'indéterminisme qui affecte une partie du transcriptome d'une cellule. Je présenterai ensuite quelques travaux qui décrivent la réponse transcriptionnelle d'une population cellulaire à un signal extérieur, et la contribution des différentes voies de signalisation et de facteurs de transcription à cette réponse. Une des questions fondamentales qui est ici posée concerne la coordination de l'expression des gènes associés à une fonction physiologique donnée. Je terminerai enfin par l'impact de cette approche sur le développement de nouvelles thérapies.