John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Un problème éthique : quand les parents et les médecins sont en désaccord sur le traitement de l’enfant Volume 91, numéro 9, Septembre 2004

Auteurs
Département de pédiatrie et unité de psycho‐oncologie, Département de pédiatrie, Institut Gustave‐Roussy, 94805 Villejuif

La complexité croissante de la médecine actuelle – avec ses traitements très efficaces mais qui comportent leurs propres risques élevés, les attentes individuelles et collectives qu’elle suscite, l’évolution des repères idéologiques et culturels ‐ soulève souvent de difficiles problèmes éthiques. Des réunions d’éthique clinique sont utiles pour comprendre ces problèmes, apprendre à les résoudre et en transmettre l’expérience. Les parents d’un enfant et les médecins peuvent être en désaccord sur le traitement. De telles divergences ne sont pas rares mais le plus souvent une solution peut être trouvée. Ce n’est pas le cas quand l’enfant est traité pour une maladie grave et quand il n’existe pas de traitement bien défini ou satisfaisant pour lui ou elle. Nous présentons comment un tel conflit dramatique s’est développé entre les parents et les médecins confrontés à une telle situation (dû en particulier à l’incapacité de l’équipe à comprendre suffisamment tôt les facteurs psychologiques à l’origine de la demande par le père de traitements jugés excessifs par les médecins) et comment les problèmes cliniques, institutionnels et éthiques furent analysés et résolus dans une réunion d’éthique clinique.