John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Actualités du pemetrexed dans les cancers intrathoraciques Volume 94, supplément 3, numéro spécial, juin 2007

Auteurs
Service d’oncologie médicale, Hôpital Avicenne, 125, route de Stalingrad, 93009 Bobigny Cedex

Le pemetrexed a démontré son efficacité dans le mésothéliome malin. Une étude randomisée de phase III comparant la combinaison cisplatine-pemetrexed au cisplatine seul démontre un gain significatif en survie médiane (11,4 versus 8,8 mois, p = 0,048) en faveur de la combinaison à base de pemetrexed. Cette combinaison s’inscrit comme une nouvelle référence dans le traitement du mésothéliome malin. Dans les cancers bronchiques non à petites cellules, le pemetrexed a été comparé au docétaxel, le standard en deuxième ligne thérapeutique. L’efficacité n’est pas différente en termes de survie (8,3 versus 7,9 mois) avec un profil de tolérance en faveur de pemetrexed : moins de neutropénie de grades 3-4 (5,3 versus 40,2 %), moins de neutropénie fébrile (1,9 versus 12,7 %). Le pemetrexed est en cours d’évaluation chez le sujet âgé.