John Libbey Eurotext

Annales de Biologie Clinique

MENU

Stratégie de dosage de la ferritine sérique chez les femmes de 16 à 45 ans dans les centres d’examens de santé Volume 58, numéro 1, Janvier - Février 2000

Auteurs
Centre technique d’appui et de formation des centres d’examens de santé (Cetaf), 2, avenue du Doyen-Jacques-Parisot, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy

Même dans les pays à haut niveau socio-économique, la carence en fer est largement répandue chez les femmes en âge de procréer. Cependant, son dépistage systématique par une mesure de la ferritine sérique n’est guère envisageable en raison des coûts induits. Aussi, une stratégie de dosage est-elle proposée à partir d’une étude réalisée chez 6 098 femmes de 16 à 45 ans venues passer un examen périodique de santé. Cette stratégie est basée sur des résultats biologiques (hémoglobine, VGM, RDW, GGT, ALAT) et sur des questions simples concernant le don du sang, le pays de naissance et le mode de contraception. Elle permet de déclencher un dosage de ferritine chez 64 % des consultantes dont 23 % sont en hypoferritinémie (< 20 mg/l).