JLE

Annales de Biologie Clinique

MENU

Évaluation d’un nouvel automate de biologie délocalisée pour doser l’hémoglobine, l’HemoCue® Hb801 Volume 82, numéro 1, Janvier-Février 2024

Illustrations


  • Figure 1.

  • Figure 2.

  • Figure 3.

Tableaux

Auteurs
Laboratoire d’hématologie, Institut Fédératif de Biologie, Hôpital Purpan, 330 avenue de Grande Bretagne, 31059 Toulouse Cedex 9
* Correspondance F. Galopin-Dubois

L’utilisation d’appareils portatifs de mesure de l’hémoglobine est très répandue. Dans ce cadre, la société HemoCue® a mis sur le marché un nouvel appareil, l’Hb801. Celui-ci utilise une méthode de mesure par absorbance sur sang total et non la méthode de mesure par azidemethémoglobine, utilisée par les anciens appareils d’HemoCue. Nous avons évalué ce nouvel équipement sur sang veineux EDTA. L’automate est léger, compact, nécessite un volume de 10 μL de sang et rend son résultat en moins d’une seconde. La répétabilité et la fidélité intermédiaire sont proches des valeurs attendues selon Ricos et al., avec des coefficients de variations respectivement pour un niveau bas d’hémoglobine : 2,1 % et 1,9 %, pour un niveau moyen : 0,8 % et 1,5 % et pour un niveau haut : 1,5 % et 1,3 %. La comparaison à notre méthode de référence au laboratoire (XN-10 Sysmex®) et à l’HemoCue® Hb201+ a été réalisée sur 96 échantillons. Elle a montré un léger biais de surestimation de 0,42 g/dL en moyenne (SD 0,34) avec le XN-10 et de 0,17 g/dL (SD 0,41) avec l’Hb201+. Des performances cliniquement acceptables (variation de moins d’un 1 g/dL par rapport à l’hémoglobine de référence) ont été trouvées pour 93,8 % des échantillons. Au final cet appareil nous semble adapté à la mesure de l’hémoglobine en biologie délocalisée.