JLE

Annales de Biologie Clinique

MENU

Découverte d’un phénotype érythrocytaire rare suite à une difficulté de groupage : à propos d’un cas Volume 81, numéro 6, Novembre-Décembre 2023

Auteurs
1 Laboratoire d’immunohématologie, Centre National de Transfusion Sanguine Tunisie, Rue Hssouna Bjaoui Tunis, Tunis, Tunisie
2 Faculté de Pharmacie de Monastir, Hôpital Habib Thameur
3 Service de Gastro-Entérologie, Hôpital Habib Thameur
* Correspondance : A. Wafa

Le groupage sanguin est un examen-clé de la sécurité transfusionnelle des receveurs de produits sanguins labiles (PSL). Il doit être soigneusement interprété et validé.

La concordance entre l’épreuve sérique et l’épreuve globulaire est obligatoire pour éviter toute erreur d’interprétation. Les causes les plus fréquentes de discordance entre les deux épreuves sont la présence d’auto-anticorps réagissant à température ambiante ou encore une épreuve sérique négative.

Nous rapportons dans ce travail, une difficulté de groupage sanguin induite par un allo-anticorps anti-« public » de spécificité anti-PP1Pk. Cet allo-anticorps était à l’origine d’une discordance entre l’épreuve sérique et l’épreuve globulaire. Vu son caractère fortement hémolysant, cet allo-anticorps doit être obligatoirement respecté en cas de besoin transfusionnel. Dans notre observation, nous avons été confrontés à une situation d’impasse transfusionnelle vu la non-disponibilité d’une banque de sang congelée de phénotypes rares dans notre pays et d’un donneur phénocompatible au sein du répertoire de phénotypes rares du Centre National de Transfusion Sanguine.