John Libbey Eurotext

VEGF Actu

« IMELDA » : capécitabine et bévacizumab ou bévacizumab seul chez les patientes atteintes de cancer du sein métastasé HER2 négatif ? Volume 10, issue 3, Septembre-octobre 2015

Figures

Author
1 Institut des vaisseaux et du sang, Paris, France

Lancet Oncology, 2014.

Une durée prolongée de chimiothérapie en première ligne chez les patientes atteintes d’un cancer du sein métastasé permet une survie et une survie sans progression plus longues. Les auteurs on testé l’efficacité de l’ajout de capécitabine au bévacizumab, en maintenance, après un traitement initial par bévacizumab et docétaxel.