JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Prevalence of malnutrition and absolute and functional iron deficiency anemia in nondialysis-dependent chronic kidney disease and hemodialysis Algerian patients Volume 18, issue 4, Juillet 2022

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3
Authors

Au cours de l’insuffisance rénale chronique, l’anémie et la malnutrition couplées à l’inflammation sont fréquentes et considérées comme des facteurs de morbi-mortalité. Le lien entre ces deux facteurs a longuement été décrit dans la littérature, mettant en avant une association de la malnutrition avec la carence en fer, considérée elle-même comme l’une des causes de l’anémie chez les patients en insuffisance rénale chronique (non dialysés et hémodialysés). Notre étude a pour objectif de connaître la prévalence de ces deux facteurs dans une population d’insuffisance rénale chronique (non dialysés et hémodialysés) d’Alger, et de mettre en évidence les possibles associations entre eux.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude multicentrique, transversale et descriptive, réalisée sur une période de 6mois (août 2018 à janvier 2019). L’anémie et la malnutrition ont été évaluées par divers outils biologiques et clinico-biologiques tels que le score de malnutrition et d’inflammation et les critères de l’International Society of Renal Nutrition and Metabolism. Les tests statistiques ont été réalisés avec le logiciel R studio® en considérant p<0,05 comme valeur statistiquement significative.

Résultats

Nous avons inclus 209 patients en insuffisance rénale chronique (90 non dialysés et 119 hémodialysés). La médiane d’âge était de 70 ans (IQR=16) pour les non-dialysés et de 56 ans (IQR=16,5) pour les hémodialysés. La prévalence de l’anémie était de 66,66 % (n=60) chez les non-dialysés et de 70,58 % (n=84) chez les hémodialysés. Celle de l’anémie par carence en fer absolue était plus élevée chez les non-dialysés (48,33 % ; n=29), alors que la carence fonctionnelle était plus élevée chez les hémodialysés (34,52 % ; n=29). La prévalence de la malnutrition par le score de malnutrition et d’inflammation était relativement faible. Seule la carence en fer fonctionnelle était associée à la malnutrition.

Conclusion

La prévalence de l’anémie été plus importante chez les patients en insuffisance rénale chronique (non-dialysés et hémodialysés) algérois, contrairement à la malnutrition qui reste associée à l’anémie avec carence en fer fonctionnelle.

In chronic kidney disease, anemia and malnutrition coupled with inflammation as malnutrition-inflammation complex syndrom are common and considered as morbidity-mortality factors. The link between these two factors has been described at length in the literature highlighting an association of malnutrition with iron deficiency considered itself as one of the causes of anemia in chronic kidney disease (non-dialysis and hemodialysis). Our study aims to know the prevalence of these two factors in a population of chronic kidney disease (non-dialysis and hemodialysis) of Algiers and to highlight the possible associations between them.

Patients and methods

This is a multicentre, cross-sectional and descriptive study carried out over a period of 6months (August 2018 to January 2019). Anemia and malnutrition were assessed by various biological and clinical tools such as the malnutrition inflammation score and the International Society of Renal Nutrition and Metabolism criteria. Statistical tests were performed on the R studio software, considering P<0.05 as a statistically significant value.

Results

Two hundred and nine patients on chronic kidney disease were included (90 non dialysis and 119 hemodialysis). The median age was 70 (IQR=16) for non dialysis and 56 (IQR=16.5) for hemodialysis. The prevalence of anemia was 66.66% (n=60) in non dialysis and 70.58% (n=84) in hemodialysis. Absolute iron deficiency anemia was higher in non dialysis (48.33%; n=29) while functional iron deficiency anemia was higher in hemodialysis (34.52%; n=29). The prevalence of malnutrition by malnutrition inflammation score was relatively low. Only functional iron deficiency anemia was associated with malnutrition.

Conclusion

The prevalence of anemia was higher in Algerian chronic kidney disease (non-dialysis and hemodialysis) unlike malnutrition which remains associated with functional iron deficiency anemia.