JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Electrolyte disorders in preeclampsia. A case report Volume 10, issue 1, Février 2014

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3
Authors

L’apparition de troubles électrolytiques tels que l’hypocalcémie et/ou l’hyponatrémie est un événement rare lors d’une pré-éclampsie, mais peut être le témoin d’une situation clinique grave, avec des conséquences potentiellement défavorables pour la mère et le fœtus. L’hyponatrémie survenant dans un contexte de pré-éclampsie est un marqueur de gravité qui nécessite une connaissance des mécanismes étiologiques permettant de prescrire un traitement approprié, car la restriction hydrique souvent envisagée n’est que rarement une option thérapeutique à considérer chez la femme enceinte. L’hypocalcémie est une complication à laquelle il faut être attentif lors de l’instauration d’un traitement par sulfate de magnésium intraveineux à haute dose. Dans ce contexte, l’hypocalcémie doit être recherchée, et sa présence motive l’exclusion d’autres étiologies : carence en vitamine D, hypoparathyroïdisme ou perte calcique rénale et extra-rénale. Un traitement substitutif doit être envisagé en cas d’hypocalcémie sévère ou symptomatique, par voie intraveineuse ou orale selon les circonstances.

The occurrence of electrolyte disorders as hypocalcemia and/or hyponatremia is an uncommon event in preeclampsia, which can be the sign of serious situation, with potentially unfavourable consequences for the mother and her fœtus. Hyponatremia in the setting of preeclampsia is an indicator of severity, and requires the understanding of the etiologic mechanisms to initiate an appropriate treatment. Indeed the often-considered fluid restriction is rarely a treatment option for pregnant women. Hypocalcemia is a complication that must be monitored when a treatment with high doses of intravenous magnesium sulphate is introduced. In this context, hypocalcemia must be sought, with the exclusion of other etiologies as vitamin D deficiency, hypoparathyroidism or renal and extrarenal loss of calcium. A replacement therapy, intravenous or oral according to circumstances, should be considered in case of severe or symptomatic hypocalcemia.