JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Transcultural adaptation and validation of the specific Kidney Disease Quality of Life questionnaire Volume 3, issue 6, Octobre 2007

Figures


  • Figure 1

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3
Authors

L'insuffisance rénale chronique terminale a un impact important sur la vie quotidienne des patients, qui peut être mesuré par des questionnaires de qualité de vie. L'objectif de ce travail était d'effectuer la traduction, l'adaptation transculturelle en français et la validation du questionnaire Kidney Disease Quality of Life (KDQoL), constitué de huit dimensions génériques et 11 dimensions spécifiques. Le questionnaire a été traduit plusieurs fois de façon indépendante, puis soumis à un comité de professionnels. L'étude des propriétés de mesure a été effectuée auprès de 68 patients dialysés. Le KDQoL est valide et reproductible, et possède des propriétés comparables à l'instrument d'origine: taux de réponses manquantes de 5,5%, effets plancher et plafond limités (sauf pour quatre dimensions), alpha de Cronbach variant de 0,64 à 0,92 (sauf pour deux dimensions), coefficient test–retest supérieur à 0,67 (sauf pour trois dimensions), les items du KDQoL sont mieux corrélés avec leur dimension qu'avec les autres dimensions (sauf pour deux dimensions). L'étude des corrélations entre les scores génériques et les scores spécifiques montre l'absence de redondances entre les dimensions spécifiques et génériques. La version française du KDQoL a donc des propriétés psychométriques comparables à la version originale anglaise. Ainsi, le KDQoL peut être utilisé pour mesurer la qualité de vie des patients insuffisants rénaux dialysés. Il constitue un bon outil en recherche clinique, permettant des comparaisons internationales.

End-stage renal disease has an important impact on the patients' daily life, which can be measured by quality of life questionnaires. The objective of this work was to adapt the Kidney Disease Quality of Life questionnaire (KDQoL) into French and to determine its basic psychometric properties, i.e. validity and reliability. The KDQoL consisted of 8 generic dimensions and 11 specific dimensions. The questionnaire was translated several times independently, and then submitted to a committee of professionals. The study of the measurement properties was carried out near 68 dialysis patients. KDQoL is valid and reproducible, and has properties comparable to the original instrument: missing items proportion of 5.5%, limited floor and ceiling effects (except for 4 dimensions), Cronbach alpha coefficient varying from 0.64 to 0.92 (except for 2 dimensions), test–retest coefficient greater than 0.67 (except for 3 dimensions), and the items of KDQoL were better correlated with their dimension than with other dimensions (except for 2 dimensions). Correlations between the generic and the specific scores showed the absence of redundancies between specific and generic dimensions. Thus the French version has comparable properties to the original KDQoL. This questionnaire can be used to measure the quality of life of the dialysis patients. It constitutes a good tool in clinical research, allowing international comparisons.