JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Manufacturing waste of hemodialyzers decreases oxidative phosphorylation of mitochondria isolated from rats Volume 6, issue 7, Décembre 2010

Figures


  • Fig. 1
Authors

Introduction

La persistance de résidus de fabrication dans les hémodialyseurs est un aspect négligé du manque de biocompatibilité de l’hémodialyse. L’effet de ces résidus de fabrication a été testé sur des mitochondries isolées de foie de rat.

Matériel et méthodes

Après avoir jeté les deux premiers litres de rinçage des hémodialyseurs, le troisième litre est lyophilisé. Le résidu est mis en présence des mitochondries. Le paramètre V3 correspond à la synthèse d’ATP, le contrôle respiratoire (CR) représente la capacité à activer la phosphorylation en présence d’ADP, ADP/O correspond au rapport de l’ADP utilisé sur l’oxygène consommé. L’étude a été réalisée sur deux hémodialyseurs stérilisés par rayons gamma (Tricea et APS) et sur un dialyseur stérilisé à la vapeur fluente (FX60).

Résultats

Les paramètres respiratoires en présence des résidus sont exprimés en pourcentage des valeurs obtenues en présence du contrôle (eau stérile). Les valeurs respectives avec le Tricea, l’APS et le FX sont pour V3 : 67±14, 79±10, et 81±8 % (T vs A p=0,02 ; T vs F p=0,01 ; A vs F p=0,68) ; pour le CR : 44±6, 63±7, et 74±9 % (T vs A p<0,001 ; T vs X p<0,001 ; A vs F p=0,004) ; pour ADP/O : 75±11, 90±19, 91±11 % (T vs A p=0,16 ; T vs F p=0,01 ; A vs F p=0,68). Les courbes dose-effet confirment les différences pour V3 et CR, mais pas pour ADP/O.

Conclusion

Les hémodialyseurs contiennent des résidus qui exercent un effet toxique sur les mitochondries isolées. Ces résidus altèrent globalement la phosphorylation oxydative. Le fait que ces résidus soient encore présents dans les dialyseurs après un rinçage de deux litres doit alerter les utilisateurs sur l’importance du rinçage et les fabricants sur l’importance des procédures d’élimination des résidus de fabrication.

Introduction

The persistence of manufacturing waste in hemodialysers is a neglected aspect of lack of hemodialysis biocompatibility. The effect of waste was tested on mitochondria isolated from rat liver.

Material and methods

After throwing the first two liters of the rinse solution of hemodialysers, the third liter is lyophilized. The waste is placed in the presence of mitochondria. The parameter V3 is the synthesis of ATP, the respiratory control (RC) is the ability to activate phosphorylation in the presence of ADP, ADP/O is the ratio of ADP used on oxygen consumption. The study was conducted on two hemodialyzers sterilized with gamma rays (Tricea and APS) and one hemodialyzer sterilized with flowing steam (FX60).

Results

The respiratory parameters in the presence of waste are expressed as percentage of values obtained in the presence of control (sterile water). The respective values with Tricea, APS and the FX are for V3: 67±14, 79±10, and 81±8% (T vs A p=0.02; T vs F p=0.01; A vs F p=0.68) ; for CR : 44±6, 63±7, and 74±9% (T vs A p<0.001; T vs X p<0.001; A vs F p=0.004) ; for ADP/O : 75±11, 90±19, 91±11% (T vs A p=0.16; T vs F p=0.01; A vs F p=0.68). The dose-response curves confirm the differences concerning V3 and RC but not concerning ADP/O.

Conclusion

The hemodialyzers contain waste which has toxic effects on isolated mitochondria. This waste impairs the oxidative phosphorylation. The fact that this waste is still present in the dialyzers despite rinsing with two liters should alert users about the importance of extensive rinsing and manufacturers about the importance of effective procedures in order to eliminate manufacturing waste.