JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Effects of tacrolimus vs cyclosporin-A on bone metabolism after kidney transplantation: a cross-sectional study in 28 patients Volume 1, issue 2, Mai 2005

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3
Authors

Objectifs. – L'effet des anticalcineurines sur le métabolisme osseux reste controversé. Nous avons voulu comparer l'action de la ciclosporine-A (CsA) et du tacrolimus (FK506) sur le métabolisme osseux des transplantés rénaux.

Méthodes. – La population étudiée (n=28 dont 10 femmes et 18 hommes) a été choisie parmi 94 patients transplantés au CHU de Nice entre 1996 et 1999. Les critères d'exclusion comprenaient un nombre de transplantations supérieur à 1 (n=8) et un nombre de rejet supérieur à 1 (n=2). Les patients sous CsA et ceux traités par FK506 ont été appariés pour l'âge, le sexe, l'index de masse corporelle, la durée de transplantation, et le statut estrogénique chez les femmes. La dose cumulée de corticoïdes a été calculée et la densité minérale osseuse (DMO) a été mesurée au talon et à l'avant-bras. Les concentrations sériques de calcium, phosphore, parathormone (PTH), créatinine, estradiol, télopeptide-C (CTX) ainsi que des métabolites de la vitamine D de même que l'activité sérique de la phosphatase alcaline osseuse (PALC) ont été mesurés.

Résultats. – Malgré l'appariement des patients, la durée d'hémodialyse était plus longue dans le groupe FK506 que CsA. La dose cumulée de corticoïdes était similaire dans les deux groupes. Il n'existait pas de différence entre les deux groupes en ce qui concerne les DMO et les paramètres du métabolisme phosphocalcique si ce n'est une tendance de la concentration sérique de CTX et de l'activité de la PALC osseuse à être plus élevés dans le groupe FK506 (p=0,08). L'estradiolémie, en revanche, était significativement plus basse dans le groupe FK506 que CsA (p=0,02).

Conclusions. – Les effets délétères sur le métabolisme osseux tant de l'hypoestrogénie que de la plus longue période d'exposition à l'hyperparathyroïdie dans le groupe FK506 ont peut-être été contrebalancés par un effet favorable du tacrolimus sur le métabolisme osseux. Cela est une hypothèse qui demande à être vérifiée par des études longitudinales contrôlées.

Background. – Controversy exists about the effects of calcineurin inhibitors on bone metabolism. We decided to compare the effects of CyA vs FK506 on bone metabolism of kidney recipients.

Patients and methods. – From 94 patients grafted at the University Hospital of Nice between 1996 and 1999 treated either by CyA (N=49) or by FK506 (N=45), we selected 14 pairs (18 M, 10F), matched for gender, BMI, time lapsed since transplantation and gonadal status in females. Patients with>1 transplantation or>1 rejection episode were excluded. Cumulative dose of steroids was recorded. Bone mineral density (BMD) was mesured at heel and forearm, as well as serum concentration of calcium, phosphate, parathyroid hormone (PTH), vitamin D metabolites, C-telopeptide (CTX), creatinine, estradiol as well as Bone Alkaline Phosphatase (BAP) activity.

Results. – Despite the matching, time on hemodialysis was longer in FK506 group. Cumulative dose of steroids was similar between groups. There was no difference between groups in BMD and biochemical parameters except for estradiol serum levels which were dramatically lower in FK506 than in CsA (P=0,02) and for a trend (p=0,08) for BAP and CTX to be higher in FK506 than in CsA.

Conclusions. – BMD is not lower in FK506– than in CsA–treated patients although exposure to hyperparathyroidism was longer and estradiol levels were lower in the FK506 than in the CsA group. These data suggest that FK506 may have a favorable bone effect to compensate for these deleterious factors. This hypothesis remains to be tested in longitudinal studies.