John Libbey Eurotext

Médecine Thérapeutique / médecine de la reproduction

MENU

Clonage des mammifères par greffe du noyau somatique et remodelage épigénétique de la chromatine Volume 8, issue 4, Juillet-Août 2006

Author
Ecole Pratique des Hautes Etudes, Généthon, 1 bis rue de l’Internationale, 91002 Evry

Les scandales à répétition autour du clonage des mammifères font souvent oublier que les embryons clonés constituent principalement un modèle expérimental. Les problèmes fondamentaux de la biologie qu’on peut étudier grâce à ce modèle sont très loin de ce qui occupe en général le grand public : fantasmes sur la fabrication d’individus identiques ou de cellules « miracles » qui peuvent être utilisées comme « pièces de rechange » pour guérir des maladies. En revanche, le transfert nucléaire est une excellente approche expérimentale pour étudier certains mécanismes à l’œuvre au cours du développement comme le remodelage et l’activation du génome au cours des stades initiaux, ou encore l’importance de la régulation génique. L’étude des clones permet également de revisiter certaines questions fondamentales, comme celle de la totipotence, de la différenciation ou de l’hérédité épigénétique.