JLE

Médecine thérapeutique

MENU

Requiem pour les antibiotiques Faut-il craindre une disparition des antibiotiques ? Volume 12, issue 3, Mai-Juin 2006

Authors
Médecine Interne, Hôpital François Quesnay, 78200 Mantes la Jolie, Pédiatrie, Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, Service de réanimation médicale, Hôpital Saint Louis, Paris

Immense découverte et progrès thérapeutique majeur, les antibiotiques ont vécu de leur première utilisation en 1941 au début des années 90 un demi-siècle d’âge d’or. La surprise est extrême de prendre conscience à l’aube du XXI e siècle qu’ils sont en danger. Victimes peut-être de leur succès, de la conviction trop vite acquise que les maladies infectieuses étaient définitivement vaincues, on a laissé sans réagir se tarir l’innovation. Plus grave encore se pose aujourd’hui la question d’assurer la survie de vieux antibiotiques pourtant essentiels, alors qu’on a négligé d’en établir la liste, et d’inventer des moyens pour les maintenir à disposition dans une société où c’est d’abord le profit qui régule la disponibilité des médicaments. Cet article alarmiste est une tentative pour comprendre les causes de la situation préoccupante actuelle, pour dresser un état des lieux des problèmes, pour proposer des idées afin que les antibiotiques ne fassent pas partie, demain, des espèces disparues.