John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Origine du VIH, une réussite émergentielle Volume 14, numéro 3, mai-juin 2010

Auteurs
Institut de recherche pour le développement (IRD), UMR145, Université de Montpellier-I, 911, avenue Agropolis, BP 64501, 34394 Montpellier cedex 05, France
  • Mots-clés : VIH, SIV, émergence, origine
  • DOI : 10.1684/vir.2010.0307
  • Page(s) : 171-84
  • Année de parution : 2010

Les virus de l'immunodéficience humaine (VIH) sont le résultat de multiples transmissions de lentivirus du singe à l'Homme. Au moins quatre franchissements de la barrière d'espèce des SIV (simian immunodeficiency virus) des chimpanzés et gorilles d'Afrique équatoriale de l'Ouest sont à l'origine du VIH-1, et au moins huit transmissions indépendantes des SIV des mangabeys enfumés d'Afrique de l'Ouest sont à l'origine du VIH-2. L'ensemble des VIH n'ont cependant pas tous eu la même histoire virologique et épidémiologique. Certains sont restés restreints à quelques cas d'infections humaines, alors que d'autres ont connu une propagation à l'échelle mondiale comme le VIH-1 groupe M, découvert en 1983, et dont la pandémie touche aujourd'hui plus de 33 millions de personnes. Le risque de nouvelles émergences zoonotiques de tels lentivirus est à considérer compte tenu des infections SIV chez de nombreux primates, des prévalences élevées chez certaines espèces, des contacts hommes-singes toujours fréquents via la chasse et la préparation de viande de brousse, ainsi que des évolutions sociologiques, économiques, et démographiques favorisant l'expansion mondiale d'une infection virale.