JLE

Virologie

MENU

Le virus Chikungunya se réplique efficacement dans le testicule humain et diminue transitoirement la production de testostérone chez les hommes infectés Volume 27, numéro 3, Mai-Juin 2023

Citer cet article

Citation de l'article, à la forme « Vancouver » :

Vincent Ciesielski, Matéo Cartron, Laurent Houzet, Nadège O. Kuassivi, Hervé Abiven, Yves-Marie Guillou, Pierre Roques, André Cabié, Ingrid Plotton, Dominique Mahé-Poiron, Nathalie Dejucq-Rainsford. Le virus Chikungunya se réplique efficacement dans le testicule humain et diminue transitoirement la production de testostérone chez les hommes infectés. Virologie. 2023;27(3):210-212. doi:10.1684/vir.2023.1007

Télécharger (RIS) Ajouter dans ma bibliographie

Les citations dans ma bibliographie.