John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Interactions spatiales entre infection virale et extinction post-transcriptionnelle naturelle chez le pétunia Volume 6, numéro 4, Juillet - Août 2002

Auteurs
INRA, Laboratoire de biologie cellulaire, 78026 Versailles Cedex
  • Page(s) : 303-4
  • Année de parution : 2002

L'extinction post-transcriptionnelle (PTGS pour post-transcriptional gene silencing) est un mécanisme général de régulation de l'expression génique fondé sur la dégradation séquence-spécifique des ARN transcrits. Chez les végétaux, certaines résistances antivirales naturelles sont fondées sur la PTGS. Par ailleurs, la PTGS dirigée contre des transgènes introduits dans le génome de différentes espèces végétales permet l'obtention de phénotypes agronomiquement importants, dont la résistance aux virus obtenue par expression d'une séquence virale. Cependant, certains virus de plantes ont la capacité de contourner ces résistances, via la synthèse de protéines virales antagonistes de la PTGS [1].