John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Inhibiteurs de la protéase du VIH1 : résultats des principaux essais cliniques Volume 5, numéro spécial 6, Numéro spécial, Décembre 2001

Auteur
Service d'infectiologie, Hôpital Chalucet, rue Chalucet, 83056 Toulon Cedex

L'utilisation de combinaisons antirétrovirales comportant un inhibiteur de la protéase du VIH1 a permis, en quelques années, d'obtenir une baisse importante de la morbidité et de la mortalité dues au sida. Cependant, leur usage à long terme a, par la suite, été confronté à des problèmes d'observance, de tolérance et à la sélection de mutants résistants. La disponibilité de 15 molécules antirétrovirales différentes permet d'envisager d'autres types de stratégies, mais les combinaisons avec inhibiteur de protéase gardent l'avantage de la puissance, notamment en cas de charge virale élevée, de taux de CD4 bas, et de la durabilité. Après une revue des résultats des principaux essais clinique utilisant des inhibiteurs de protéase et des avantages de chaque molécule, nous envisageons les moyens d'en améliorer l'acceptabilité à long terme.